Biographie du Choeur

Aedes

Fondé en 2005 par Mathieu Romano, l’Ensemble Aedes a pour vocation d’interpréter les œuvres majeures et les pièces moins célèbres du répertoire choral des cinq siècles passés, jusqu’à la création contemporaine.

Composé de dix-sept à quarante chanteurs professionnels, l’Ensemble Aedes a déjà inscrit à son répertoire de nombreux cycles a cappella, participé à des projets d’oratorios et d’opéras mis en scène et proposé différents programmes pour chœur et piano, orgue ou ensemble instrumental.

Il collabore régulièrement avec des ensembles renommés tels que le Cercle de l’Harmonie (direction : Jérémie Rhorer), les Musiciens du Louvre Grenoble (direction : Marc Minkowski), l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Choeur de la Radio Lettone (direction : SIgvards Klava) ou encore la Maîtrise de Paris (direction : Patrick Marco).

L’ensemble, en résidence au Théâtre d’Auxerre, au Théâtre Impérial de Compiègne et à la Cité de la Voix de Vézelay, s’est déjà produit dans de nombreuses salles prestigieuses telles que la Philharmonie de Paris, à la Salle Pleyel, au Théâtre des Champs-Elysées, à l’Opéra royal de Versailles, à l’Opéra de Bordeaux, aux Festivals de Saint-Denis, de La Chaise-Dieu, d’Ambronay, de Radio France et Montpellier, ainsi que dans divers théâtres et scènes nationales. En 2014, il assure les choeurs de deux productions du Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence.

La musique du 20e siècle et la création contemporaine tiennent une place essentielle dans les activités de l’ensemble. En 2008, l’Ensemble Aedes crée une commande faite au compositeur Philippe Hersant. En 2011, il crée un oratorio pour chœur de Thierry Machuel dans le cadre du Festival de Clairvaux. En 2012, il assure la création française de Furcht und Zittern, oeuvre de Brice Pauset en partenariat avec l’Orchestre Dijon Bourgogne. Des œuvres de Philippe Fénelon, Jonathan Harvey ou encore Aurélien Dumont et Philip Lawson font partie de son répertoire. 

L’Ensemble Aedes a gravé un premier disque consacré au compositeur Franz Liszt et intitulé « Via crucis » en 2007. Son premier disque a cappella intitulé « Ludus verbalis » (Eloquentia / Harmonia Mundi) et consacré aux musiques profanes du 20e siècle, est paru en juin 2011 et a été récompensé d’un Diapason découverte et d’un prix de la deutsche Schallplattenkritik. Le deuxième volume, paru en novembre 2012, et le disque « Instants limites » (Aeon / Harmonia Mundi) consacré au compositeur Philippe Hersant, paru en septembre 2013, ont tous deux été récompensés d’un Diapason d’or. Le double-disque « Ludus verbalis, volumes III et IV » (NoMadMusic), consacré aux musiques sacrées du 20e siècle, est paru en avril 2015.

En juin 2016, l’Ensemble Aedes est nommé Révélation musicale de la saison par l’Association Professionnelle de la Critique Théâtre Musique et Danse.

L’Ensemble Aedes, en résidence en régions Bourgogne et Picardie, développe chaque année une véritable saison parallèle d’actions pédagogiques et culturelles, aussi importante que celle des concerts et spectacles. L’Ensemble s’investit dans des projets éducatifs auprès de scolaires, d’étudiants en direction, et de chanteurs ou chefs, amateurs ou jeunes professionnels. Soucieux de partager la musique partout et avec tous les publics, l’Ensemble Aedes a également pour ambition de diffuser la musique dans des lieux qui en sont éloignés, comme les milieux hospitaliers ou pénitentiaires.

© Photo Amélie Gervais